Nous contacter

Nous vous accompagnons dans la mise en place d’outils de veille et d’intelligence économique de manière progressive.

Nous contacter

La veille métier

Consiste à améliorer les opérations.

But : traquer les gisements de performance et les évolutions du métier.

Pour ce faire on réalise un ajustement localisé.

La veille concurencielle

Consiste à conforter les résultats.

But : répondre aux turbulences permanentes (marché, contexte).

Pour ce faire on réalise une adaptation globale.

L’intelligence économique

Consiste à exploiter le potentiel.

But : rechercher des avantages compétitifs à partir du terrain.

Pour ce faire on organise des réseaux.

Différents niveaux de veille et d’intelligence économique

Nous vous accompagnons dans la mise en place d’outils de veille et d’intelligence économique de manière progressive. Si les outils utilisés peuvent être les mêmes ou s’enchainer, les 3 niveaux représentent 3 niveaux de vision stratégique différents : court, moyen ou long terme.

La première étape de veille métier ou veille opérationnelle a pour objectif d’améliorer votre efficacité opérationnelle. La méthode consiste à traquer des gisements de performance et les évolutions métier. Cette veille peut être pratiquée par un ou plusieurs services de l’entreprise (R&d, Marketing, Finances) et est un suivi mensuel.
L’étape supérieure est celle de la veille stratégique qui vise à conforter les résultats. Cette veille s’attache à suivre les turbulences permanentes ou tendances lourdes du marché ou du contexte. Elle a pour vocation à éclairer les décisions du comité de direction ou comité stratégique. Le suivi est trimestriel à annuel.
Le niveau ultime est celui de l’intelligence économique qui cherche à exploiter un potentiel d’entreprise dans le long terme. Basée sur les avantages compétitifs mis en évidence par  le terrain, son action s’intéresse aux phénomènes d’influence, lobbying, réseaux et s’adresse à la direction générale ou comité stratégique dans une vision à plusieurs années.